Points de vue

17 octobre 2018

Les DRH face aux données personnelles des salariés

Intervention de Guillaume Bordier, avocat associé Capstan Avocats, sur les données personnelles des salariés, dans Les Echos.

Les directions des ressources humaines sont depuis longtemps rompues à l’exercice du traitement des informations confidentielles. « Avant l’entrée en vigueur du RGPD, des normes simplifiées de la CNIL sur les questions de gestion du personnel donnaient déjà un cadre aux employeurs en matière de collecte des données personnelles relatives aux collaborateurs », rappelle Guillaume Bordier, associé chez Capstan Avocats, cabinet spécialisé en droit social.

Avec le RGPD, les entreprises se voient imposer un plus grand formalisme. Pour exemple, l’employeur est désormais tenu d’établir un registre des traitements, d’analyser les impacts et d’informer de façon plus précise les salariés sur les données dont dispose l’entreprise. « L’organisation devait déjà communiquer auprès des équipes, mais le cadre se révèle beaucoup plus formel », confirme Guillaume Bordier.

Article disponible en intégralité dans Les Echos.