Points de vue

21 novembre 2019

Protection sociale : des réformes à inventer et…financer

Intervention de Bruno Serizay, avocat associé Capstan Avocats, à propos des réformes sociales, dans l’Opinion.

Le gouvernement a un programme chargé en matière de protection sociale. La partie est de plus en plus difficile à jouer, avec une réforme des retraites qui provoque de fortes turbulences sociales et celle de la dépendance qui se heurte à un problème sérieux de financement.

Emmanuel Macron n’a jamais caché des ambitions réformatrices en matière de protection sociale. Dans les premiers temps de son quinquennat, il s’est attelé à « libérer le travail », avec notamment les ordonnances Pénicaud et à réformer la formation et l’assurance chômage pour encourager les Français à travailler. Sa seconde partie de mandat, qu’il souhaite plus « sociale », doit théoriquement clore la séquence avec des mesures qui, cette fois, protègeront les Français. C’est tout le pan de la protection sociale dont il est question, dans une France qui reste championne du monde des dépenses. Le fameux « pognon de dingue » évoqué en 2018 par le chef de l’Etat.

Article disponible en intégralité dans l’Opinion.