Flash

23/03/2017 - La clause Molière

La clause Molière, disposition visant à imposer l’usage du français sur les chantiers, oblige les entreprises candidates à un marché public à s’assurer que les ouvriers parlent et comprennent le français, ou, dans le cas contraire, à engager un interprète.
Nouveauté du phénomène, enjeux réels, légalité de la décision : Arnaud Teissier, associé chez Capstan Avocats, revient sur cette clause qui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines.

Thèmes : Administration du travail I Thèmes : Contrat de travail I Vues : 451

Entretien

16/01/2020 - Droit à la déconnexion : le vrai du faux – Anne Murgier

Le droit à la déconnexion est-il un droit 2.0...


Thèmes : Conditions de travail I Vues : 27

Entretien

9/01/2020 - Le RGPD que faut-il encore faire ? – Guillaume Bordier

Un an et demi après l’entrée en vigueur du...


Thèmes : Conditions de travail I Protection sociale I Vues : 64

Entretien

12/12/2019 - 1 minute sur l’utilisation des outils professionnels à des fins personnelles – Romain Thiesset

Romain Thiesset, avocat associé chez Capstan Avocats, rappelle le...


Thèmes : Conditions de travail I Vues : 41

Entretien

12/12/2019 - Les relations amoureuses en entreprise : possible ou pas ? – Yves Tallendier

Yves Tallendier, avocat associé chez Capstan Avocats, explique que...


Thèmes : Conditions de travail I Vues : 117