Points de vue

12 septembre 2018

Le télétravail accélère la transformation des entreprises

Intervention de Guillaume Bordier, avocat associé Capstan Avocats, à propos du télétravail, dans Les Echos.

« Le texte ne prévoit pas que tous les salariés peuvent automatiquement y avoir recours, mais simplement que l’entreprise doit motiver son refus si elle n’accède pas à la demande de télétravail d’un collaborateur éligible à cette forme de travail en vertu de l’accord d’entreprise ou de la charte existant dans l’entreprise, ce qui suppose que ces outils aient été mis en place », précise Guillaume Bordier, avocat associé chez Capstan Avocats, rappelant que l’accord collectif concerne les entreprises dans lesquelles des organisations syndicales sont présentes. « Pour celles qui n’en ont pas, une charte sur le télétravail peut être établie unilatéralement par l’employeur après consultation du comité social et économique ou du comité d’entreprise, et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail », dit-il.

Article disponible en intégralité dans Les Echos.