Actualités juridiques

21 novembre 2018

Les heures supplémentaires réalisées en raison de la charge de travail doivent être rémunérées même en l’absence d’autorisation préalable de l’employeur

Le salarié peut prétendre au paiement des heures supplémentaires accomplies, soit avec l’accord au moins implicite de l’employeur, soit s’il est établi que la réalisation de telles heures a été rendue nécessaire par les tâches qui lui ont été confiées.
Ainsi, lorsque la charge de travail du salarié a donné lieu au paiement d’heures supplémentaires pour la période de mai à décembre 2012, a ensuite été maintenue puis accrue pendant la période postérieure, la réalisation de nouvelles heures supplémentaires a été rendue nécessaire par les tâches confiées à l’intéressé peu important l’absence d’autorisation préalable de l’employeur [Cass. soc., 14 novembre 2018, n°17-16959, FS-P+B sur le 1er moyen].
Il importe peu que l’employeur ait expressément indiqué à plusieurs reprises que les heures supplémentaires devaient faire l’objet d’un accord préalable avec le supérieur hiérarchique [Cass. soc., 14 novembre 2018, n°17-20659, FS-P+B].