Points de vue

13 septembre 2018

Travail nomade : risk managers et DRH limitent les risques

Intervention de Guillaume Bordier, avocat associé Capstan Avocats, à propos de la prise en compte du télétravail dans la politique de protection des données, dans Les Echos.

Entré en application le 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données (RGPD) oblige les entreprises à prendre des mesures techniques et organisationnelles garantissant la sécurité des données personnelles qu’elles traitent dans le cadre de leurs activités (données RH, consommateurs, clients, fournisseurs…). « Avec le travail à distance, certains collaborateurs sont amenés à manipuler des données personnelles en dehors de l’entreprise, d’où la nécessité de prendre en compte la dimension télétravail dans la politique de protection des données personnelles pour en garantir la sécurité effective grâce à un bon usage des outils informatiques », prévient Guillaume Bordier, avocat associé chez Capstan Avocats.

Article disponible en intégralité dans Les Echos.